Pourquoi pratiquer le yoga ?

yoga

Le yoga est l’une des disciplines les plus populaires de la planète. En 2020, il comptait 2,6 millions d’adeptes en France, et ce chiffre semple être en hausse. Qu’est-ce qui explique cet engouement ? Pourquoi le yoga est-il si aimé ? Quels sont ses bienfaits ? Telles sont les questions auxquelles nous répondrons dans cet article.

Le yoga aide à soulager l’anxiété et mieux gérer le stress

L’un des principes fondamentaux du yoga est la recherche de l’harmonie entre le corps et l’esprit. Lors des séances en salle ou en plein air, le moniteur vous invite à vous concentrer uniquement sur vous, afin de vous aider à « lâcher prise ». Vous focalisez toute votre attention sur votre respiration pour être plus sensible à vos sensations. Conséquence, les pensées négatives qui vous encombrent s’envolent au fur et à mesure que vous renforcez votre concentration, et vous vous déconnectez du monde extérieur. Pour avoir plus de détails sur l’impact du yoga sur stress, rendez-vous sur www.yay-yoga.com.
Les exercices de respiration et de méditation pratiqués lors des cours de yoga aident à gagner en concentration. L’objectif est permettre à l’esprit de se concentrer de manière totale. Pour ce faire, il faut se détacher du monde extérieur et rejeter toutes ses pensées négatives. En accédant à un bon niveau de relâchement, vous obtenez une clarté mentale optimale. Vous vous procurez une bonne humeur positive, et vous êtes plus serein. De plus, cela développe votre mémoire visuelle et spatiale qui se renforcent au fur et à mesure que vous évoluez dans la pratique. Dès lors, vous êtes mieux disposé à profiter de l’instant présent, et à affronter les difficultés de la vie pour atteindre vos objectifs.
Certains peuvent en douter, mais c’est avéré et vérifié : le yoga permet vraiment de lâcher prise. C’est ce que révèle une étude de l’Université de Boston parue en 2010. Selon elle, la pratique régulière du yoga permet d’augmenter les niveaux de gamma-aminobutyric (GABA) dans le cerveau. Le GABA est le principal neurotransmetteur inhibiteur du système nerveux central de l’homme. Il aide à lutter contre les crises d’anxiété, le stress, le surmenage, la peur ou l’insomnie.

Le yoga booste le métabolisme et assainit l’organisme

Perte de poids

Le yoga est une association de postures physiques, d’exercices de respiration et de méditation. Les postures tonifient, renforcent et affinent les muscles. Quant aux exercices de respiration et de concentration, ils permettent d’abaisser le rythme cardiaque et la pression artérielle, ralentissant ainsi le métabolisme. La combinaison de ces éléments entraine la diminution drastique du taux de cortisol (hormone du stress). C’est elle qui est en grande partie responsable de la surproduction et du stockage du mauvais cholestérol.
Contrairement aux activités à fortes intensités telles que le footing ou le cyclisme, le yoga est une discipline douce. Toutefois, elle génère une dépense énergétique suffisante pour provoquer une perte de poids. Selon certaines études, une séance d’une heure permettrait de perdre environ 200 calories.

Réduction du taux de sucre dans le sang chez les diabétiques

Vous l’ignoriez sans doute, mais le yoga diminue le taux de sucre dans le sang chez les diabétiques. Selon une étude de l’association Diabetes Cares parue en 2011, il est possible de réduire la glycémie en associant ses exercices à un traitement adéquat, il a un impact positif sur la glycémie.

Amélioration des performances cognitives

D’après une étude de l’Université de L’Illinois parue dans Journal of Physical Activity and Health, le yoga permettrait de stimuler les fonctions cognitives cérébrales. Selon celle-ci, la combinaison des exercices de respiration, des postures et de la méditation améliore significativement la précision du cerveau, ainsi que son temps de réaction. Le yoga permet donc de stimuler les ressources mentales du cerveau, pour améliorer ses capacités de mémorisation et de traitement de l’information.

Renforcement du système immunitaire

Bellur Krishnamachar Sundararaja Iyengar disait « Le yoga a une triple action sur la santé. Il conserve en bonne santé les gens sains, il empêche le développement des maladies et il active la guérison ». Le renforcement immunitaire est l’un des effets les moins connus du yoga, mais pas des moindres. Lorsqu’il est bien pratiqué, il permet de renforcer le système immunitaire. Cette hypothèse est corroborée par des études scientifiques qui démontrent que sa pratique accroit la résistance aux maladies chroniques et aux attaques des microorganismes.

Amélioration de la digestion

Saviez-vous que le yoga améliorait la digestion ? Eh oui, cela fait partie de ses nombreux bienfaits. En effet, les différentes postures réalisées lors des séances permettent de d’améliorer le fonctionnement des organes internes, notamment l’appareil digestif (intestins, estomac…). Pour le vérifier, soyez attentif aux changements qui s’opèreront en vous au fur et à mesure que vous évoluerez dans votre pratique.

Le yoga rééquilibre et tonifie le corps

Le yoga favorise le gainage, le renforcement et la tonification des muscles. En plus de son impact sur la perte de poids, il améliore la posture, sculpte le corps et prévient les blessures.
La pratique du yoga permet d’aligner les articulations et d’étirer le corps de manière générale, ce qui favorise la correction de la posture. Les positions enseignées amènent les pratiquants à s’assoir bien droit, avec les os d’assise bien ancrés au sol. Ces exercices ont un impact direct sur le bien-être du dos, car ils allongent le corps et étirent la colonne vertébrale, réduisant ainsi les douleurs lombaires.
Le yoga permet également de sculpter le corps. Bien qu’il soit différent du fitness ou du culturisme, il est efficace en matière de renforcement musculaire. Les exercices pratiqués lors des séances sollicitent les muscles profonds et favorisent le gainage, ce qui induit un travail harmonieux du corps. En étirant votre corps, vous l’affinez en profondeur. Bien évidemment, cela dépend de la fréquence et de l’intensité des exercices, ainsi que du type de yoga pratiqué.
Qu’en est-il de la prévention des blessures musculaires ? Le yoga est conseillé aux sportifs soumis à une activité physique intense. Si vous pratiquez des sports tels que le kite ou le running, ce conseil vous interpelle. En appliquant les enchainements adéquats, vous préparez mieux vos muscles avant de vous lancer. Cela permet également d’atténuer les douleurs causées par les efforts fournis. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux sportifs se servent du yoga pour s’étirer. Toutes les postures appliquées visent à acquérir le maximum de souplesse, et ce, en douceur !

Le yoga est pratique

Le yoga est l’une des activités physiques les moins exigeantes en matière d’équipement. Nous ne prétendons pas que ses principes et sa philosophie sont faciles à appliquer, nous disons juste qu’il est très accessible. Eh oui, le yoga ne requiert qu’un simple tapi, votre corps, du souffle et de la volonté. Pas d’appareils i-Tech, ni d’équipement dernier cri, tout est question d’engagement personnel. Vous pouvez prendre des cours de yoga à Paris, à Central Park ou en ligne, mais, tant que vous ne vous investissez pas suffisamment, vous n’obtiendrez pas de bons résultats.
En plus d’être accessible, le yoga s’adapte aisément aux besoins de celui qui le pratique, car il se décline en plusieurs variétés. À vous de pratiquer celui qui correspond le mieux à vos besoins. Vous avez le choix entre plusieurs types d’exercices, en fonction de vos attentes et de votre ressenti.
Enfin, le yoga est vraiment fun. Contrairement aux mauvaises publicités qui le dépeignent comme une pratique ennuyeuse et barbante, il est relaxant et divertissant. En fait, ses nombreuses variantes ont très bien su s’adapter à la société moderne. Par exemple, certaines d’entre elles intègrent des musiques et de l’humour aux séances. Cela permet aux participants d’explorer leur être intérieur tout en s’amusant. En pratiquant le yoga de cette manière, vous évoluez sans stress ni frustration et vous atteignez vos objectifs avec plus de facilité. L’objectif d’éviter que les participants se lassent en cours de route. Car, l’apprentissage du yoga ne se termine jamais, même les adaptes les plus expérimentés explorent de nouvelles choses chaque jour.


Pilates
Le rapport entre la musique et la performance sportive