De quoi est composé un petit déjeuner complet post entrainement ?

Dans le monde de la musculation, le repas pré-entraînement est extrêmement important, cependant un bon petit déjeuner post entraînement est autant crucial, puisqu’il affecte le renforcement musculaire et permet à celui-ci de se régénérer rapidement. Pratiquant de sport ou non, il faut consommer une alimentation saine et équilibrée. En tout cas, un sportif doit adopter une autre mode de nutrition en mangeant plus et autrement pendant sa journée. À quoi peut alors, en guise d’exemple, ressembler un petit déjeuner post entrainement ?

Des protéines pour un renouveau des muscles

Après une bonne séance d’entrainement les muscles se fatiguent et parfois des tissus musculaires se détruisent. En effet, il faut alors une bonne dose de protéines pour combler le manque. La protéine est donc le macro élément qui procure à la fois l’énergie nécessaire à l’entrainement et celle qui procure au corps sa teneur en muscle. Pour ce faire, un petit déjeuner post entrainement doit être composé de viande rouge ou blanche, des œufs, ou d’un produit à base de lait. Autant, si on est végétarien, le soja ou le chou-fleur par exemple peuvent faire l’affaire.

Du glucide pour redonner de l’énergie au corps

Pour un amateur de sports, l’entrainement sert à la fois à se familiariser davantage au sport ou précisément à une discipline sportive, de se mettre à l’abri d’un accident lors d’une compétition, mais aussi de gagner plus de force. La force physique vient donc de l’énergie emmagasinée dans les muscles. Par conséquent, un seul mouvement d’un muscle équivaut à une dépense d’énergie. En effet, en faisant travailler les muscles lors de l’entrainement, on épuise parfois son énergie. Cela dit, il faut le petit déjeune post entrainement soit riches en glucides. Parmi ces aliments, on peut recenser le lait, le sucre et les produits salés.

Pour un bon fonctionnement musculaire, un peu de gras ne fait pas de mal

À l’exemple d’un moteur mécanique, qui a besoin d’huile pour faire fonctionner les rouages, les muscles et les os ont besoin de certains oléagineux pour pouvoir fonctionner. En guise d’illustration, un petit déjeuner post entrainement doit contenir du lait de coco, des œufs, de l’avocat. Effectivement, un pratiquant de sport doit apporter quotidiennement un (1) gramme de lipides pour kilo de poids du corps (pour un sportif de 75 kilos, il faut 75 grammes de lipides). Cette quantité assure la qualité de l’hormone produite par le corps, et aide le corps à assimiler les vitamines.

Bons plans à Lyon sud : profiter de recommandations pour choisir une salle de sport
Quel maquillage quand on prévoit une séance de sport à la salle de gym ?